C’est suite à sa première grande rupture sentimentale qu’ Olivier Maje découvre la musique. L’écriture est déjà présente mais, pour l’habiller de mélodies, il commence à travailler sa voix.

Quelques années et quelques groupes plus tard, il quitte son métier de vendeur photo pour suivre la formation du « Chantier » de Philippe Albaret et se met à la guitare, sur les traces d’artistes qu’il admire comme Tracy Chapman ou Ben Harper.

  Après avoir joué dans les bars parisiens, il devient musicien du métro et sort un premier EP 5 titres éponyme très acoustique en 2012, puis il rencontre Nicolas Deutsch, contrebassiste et réalisateur, avec lequel il enregistre son premier album " Au large ".

Sa pop-folk en français délivre un message profond et sincère, dans un groove subtil au service de l’émotion.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player